Associazione Sportiva Roma

Championnats d'Italie et coupe nationale
Répondre
Avatar du membre
fejune
Accroc
Messages : 1628
Enregistré le : 15 nov. 2011, 01:02
Contact :

Associazione Sportiva Roma

Message par fejune »

Création et débuts du club :

Génèse du club :

La Roma est fondée le 22 juillet 1927. Dès sa création, une rivalité s'instaure avec le club de la Lazio. En effet, le club de la Roma est issue de la fusion de 5 des 6 clubs jouant à Rome (les 6 clubs étaient l'Alba Audace, Fortitudo, Pro Roma, Roman F.C. et la Lazio). Cette fondation est une volonté du régime fasciste de l'époque pour fédérer la ville de Rome, permettant ainsi à la classe populaire de s'identifier à l'équipe. Ce refus de la Lazio est dû au fait que le club se voulait club du Latium (la région de Rome). Le premier entraineur fût l'anglais William Garbutt. En 1927 le président fondateur Italo Foschi laisse sa place à Renato Sacerdoti qui quittera le club en 1935 pour le retrouver après la guerre, durant la période du fascisme, les présidents pantins se succèdent.

Les premiers titres puis la catastrophe (années 30-40) :

La Roma arrive en serie A en 1929. Elle échoue deux fois à la porte du titre (1931 et 1936) puis arrive deux fois en finale de coupe d'Italie (1937 et 1941) avant de remporter son premier scudetto en 1942 pendant la seconde guerre mondiale. En 1940 Alfred Schaffer est nommé entraineur. Mais le club ne parvient pas à se maintenir au top connaissant même une descente/remontée éclair en 1951.

La reconstruction après la catastrophe (années 50) :

1952 signe le retour du président Renato Sacerdoti et le changement de stade pour la roma qui après avoir hésité entre plusieurs stade depuis sa création s'installe en collocation avec le grand rival au stadio olimpico. Jusqu'en 1958 le club se stabilise dans la première partie de tableau malgré des changements d'entraineurs très fréquent.

Stabilisation du club (années 60) :

Mais cette année 1958 voit le départ de Renato Sacerdoti qui n'endigue pas la consommation d'entraineur du club de la louve gagnant tout de même deux coupes dans les années 60 (1964 et 1969) et la coupe des villes de foires (ancêtre de la coupe UEFA devenue l'Europa League) en 1961

La présidence Gaetano Anzalone (années 70) :

Jusqu'aux à la fin des années 70, le club vit dans l'ombre de la Lazio (qui n'a pas subi à la fin de la guerre la chute du régime fasciste de l'époque d'avant guerre) à Rome et des 3 gros clubs italiens sur la scène nationale. En 1971 Gaetan Anzalone devient président, il nomme entraineur la légende suédoise du Milan (en tant que jouer et ainsi qu'entraineur) Nils Liedholm en 1973. Il fera plusieurs allers-retours entre le Milan et la Roma. Il quitte le club en 1977 pour le Milan donc !

La présidence Dino Viola (1979-1991) :

La période plus faste du club :

L'éclosion du jeune Bruno Conti et l'arrivée du président Dino Viola pour remplacer un Gaetano Anzalone en bout de course immédiatement suivi par le retour de Nils Liedholm en 1979 coïncide avec le retour de la roma au premier plan et amène d'autres grands joueurs au club tel falcao (pas celui de l'atletico hein ;) ). La roma gagne une coupe en 1981 avant de gagner son deuxième scudetto en 1983 après 41 ans de disette en devançant la juve archi-dominatrice de l'époque. Puis arrive en finale de coupe des clubs champions l'année suivante (finale perdue contre liverpool aux tirs aux buts) tout en finissant second du championnat et en gagnant la coupe d'italie. Après cette finale, Nils Liedholm repart au Milan. En 1986 la Roma fini à nouveau second en gagnant la coupe d'italie. En 1987 après la tentative Sven-Göran Eriksson, Nils Liedholm reviens pour la troisième fois à la tête de la Roma.

Mort de Viola et fin d'une ère :

La fin de carrière de Bruno Conti en 1990, l'énième départ de Nils Liedholm en 1989 et la mort de l'emblématique Dino Viola (remplacé par sa femme Flora Viola en 1991 qui vendra en fin de saison à Giuseppe Ciarrapico puis revendu assez vite) amorce une nouvelle période délicate pour le club en championnat. En effet à part une victoire en coupe et une finale perdue contre l'inter en coupe UEAFA à peine 4 mois après la mort de Dino Viola,on a seulement pu voir un bon parcours en coupe d'italie en 1993 ponctuée par une finale encore perdue. L'année 1993 est aussi marquée par l'arrivée au club du président Franco Sensi et de Francesco Totti deux enfants de Rome.

La présidence Franco Sensi (1991-2008) puis Rosella Sensi (2008-2011) :

Quel entraineur choisir ?

A peine arriver, Franco Sensi nomme Carlo Mazzone au poste d'entraineur pour reconstruire le club jusqu'à la fin de la saison 95-96. Le choix de Carlos Bianqui n'est pas payant en 1997, la Roma change deux fois d'entraineur et rappelle même Niels Liedholm. Pour finalement faire le choix de Zdeněk Zeman arraché à la Lazio en 1997 après deux saisons plutôt bonne, Zdeněk Zeman quitte la Roma.

Le choix Capello :

En 1998 Francesco totti s'est installé dans l'équipe et reçoit le brassard d'Aldair et Fabio Capello arrive à la tête du club l'année suivante. Cela marque le renouveau du club qui se fait ressentir juste après le regain de forme de la Lazio qui venait de terminer une bonne vingtaine d'années galère à l'image des dernières années de la Roma. Le début des années 2000 est marqué par le duel au sommet des deux clubs de Rome. Alors que la Lazio commençait à gagner, la Roma se réveille en 2001 succédant ainsi à la Lazio au poste de vainqueur du scudetto avant de trébucher en finale de la coppa à deux reprises en 2003 et 2005. La roma retrouve les sommets grâce à une attaque de feu composée de Batistuta (arraché à la Fiorentina), Montella (arraché à la sampdoria) et Delvecchio (recruté à l'Inter). Ce titre marque le début d'une période faste qui ne voit plus la Roma s'éloigner du haut du championnat sans toutefois arriver à remplir son palmarès d'un cinquième scudetto. La Roma tout de finira même second du championnat en 2002 et 2004.

Une année perdue pour mieux repartir avec Luciano Spalletti :

La succession de Fabio Capello en 2004 est difficile, Cesare Prandelli abandonne à cause de problèmes familiaux puis Rudi Voeller, Luigi Del Neri et Bruno Conti s'y cassent les dents.

L'année 2005-2006 est marquée en Italie par le Calcipoli qui élimine trois des quatre concurents de la Roma de la course au scudetto (Juve, Milan et Lazio) . Spalletti est ariivée à la tête de l'équipe, la roma réalise à nouveau son fameux doublé (deuxième du championnat / finale de coupe perdue) à deux reprises en 2006 et 2007 à chaque fois aux dépends de l'Inter devenue intouchable. En 2007, la Roma prend sa revanche et bat l'inter en finale de la coppa italia. En 2007-2008 la Roma réalise son premier beau parcours en Ligue des Champions depuis longtemps en éliminant le Real en huitièmes. Avant de se faire corriger au retour à Old Traford en quart par Manchester 7-1. L'année 2008 est également marquée par la victoire finale en Coppa et par le gain du championnat par l'Inter dans les 20 dernières minutes du championnat.

Mort de Franco Sensi et difficile succession pour Rosella Sensi :

En aout 2008 Franco Sensi meurt et est remplacé par sa fille Rosella Sensi. Le début de saison est catastrophique, le parcours en Ligue des Champions est honorable, mais l'élimination plonge la Roma dans un second trou d'air qui empêchera la Roma d'accéder à la Ligue des Champions. Le début de saison 2009-2010 est encore pire que celui de la saison précédente, Luciano Spalletti démissionne et laisse sa place à Claudio Ranieri qui arrive à redresser la situation et arrive même en finale de coupe avant de vivre à nouveau une saison galère et de démissionner pour laisser sa place à l'icône Vincenzo Montella qui dépannera jusqu'à la fin de saison en réussissant à qualifier la Roma pour l'Europa League.

Quel avenir pour la Roma ?

Cet été Rosella Sensi vends le club à un américain d'origine italienne Thomas Di Benedetto. Qui décide de nommer Luis Enrique entraineur et de lui laisser carte blanche pour tenter d'imposer un nouveau style à l'équipe.
Modifié en dernier par fejune le 15 nov. 2011, 19:36, modifié 1 fois.
Totti ai tifosi della lazio : "Vi ho purgato ancora"
[/b]

Avatar du membre
ac42
Accroc
Messages : 2353
Enregistré le : 14 nov. 2011, 23:00
Club supporté: AS-Saint-Etienne
Club supporté: Troyes
Club supporté: AC-Milan
Club supporté: Borussia-Dortmund
Sélection supportée: Italie
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par ac42 »



L'hymne de l'AS Roma, l'un des meilleurs en Europe.
"Certains aimeraient avoir un montant relativement semblable pour +. D'autres voudraient avoir un montant sembl... + pour +. Moi je suis pour le + avec le + mais pas le + égale le moins, n'égale pas +" Michel Seydoux

"Il y a Liverpool, il y a Dortmund, et il y a Saint-Etienne"

Avatar du membre
Finchi56
Gérant Football féminin
Messages : 26603
Enregistré le : 14 nov. 2011, 13:11
Club supporté: FC-Lorient
Club supporté: Olympique-Lyonnais
Club supporté: Juventus-FC
Sélection supportée: France-feminine
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Finchi56 »

Au moins six mois pour Burdisso
Gravement blessé dans un choc contre la Colombie, le 15 novembre en qualifications pour le Mondial 2014, le défenseur international argentin de l'AS Rome Nicolas Burdisso a été opéré pendant deux heures dimanche des ligaments et du ménisque du genou gauche, ainsi que d'une fracture du tibia. Le joueur de 30 ans devra porter une attelle trois semaines, précise son club dans un communiqué. La durée de son indisponibilité sera évaluée plus tard avec davantage de précision, mais le joueur sera absent des terrains au moins six mois.

L'équipe.fr
_________________
Image
Eugénie Le Sommer petite par la taille mais grande par le talent ♥
FC Lorient de retour en Ligue 1 et Champions de France Ligue 2 !!

Avatar du membre
Quade-Cooper
Accroc
Messages : 3679
Enregistré le : 19 nov. 2011, 12:01
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Quade-Cooper »

Dur pour la Roma et pour la sélection argentine..
Image
Image

Avatar du membre
fejune
Accroc
Messages : 1628
Enregistré le : 15 nov. 2011, 01:02
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par fejune »

Moi je l'aime pas burdiso, mais c'est vrai que pour la roma, ça va être dur.
Totti ai tifosi della lazio : "Vi ho purgato ancora"
[/b]

Avatar du membre
Mammouth
Fondateur
Messages : 101438
Enregistré le : 13 nov. 2011, 19:14
Club supporté: Paris-Saint-Germain
Sélection supportée: France
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Mammouth »

La Roma qui prend 3-0 à Florence.
Ca va mal là bas.
⭐⭐
Image

Avatar du membre
Gavroche
Historique
Messages : 21312
Enregistré le : 16 nov. 2011, 14:04
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Gavroche »

3 rouges pour les romains et 2 pénalties :ninja:
Image

Vainqueur de 6 concours pronostics 2019 : L1, Liga, Serie A, Bundesliga, CL & CAN
Sextuple vainqueur du Comunio Serie A 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019
Double champion Olympique de Chasse au trésor et Pronos Europe 2018
Vainqueur des concours de pronostics Liga et Premier League 2018
Double Champion Olympique de Schmilblick et d' Échecs 2016
Double vainqueur du Parions Sport, éditions 2015 & 2016
Vainqueur × 2 MPG Liga phases aller et retour 2020
Triple champion FS d' Échecs : tournois II, III, V
Double lauréat du Quiz FS éditions IV et V
Winner Comunio Copa America 2019
Vainqueur réunifié L1 MPG 2018
Vainqueur Goleadores 2017


Mike Lespinasse
Accroc
Messages : 4365
Enregistré le : 06 déc. 2011, 20:36
Club supporté: AS-Saint-Etienne
Club supporté: Manchester-City
Sélection supportée: France
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Mike Lespinasse »

Entre les soucie interne entre joueurs et les résultat qui suivent en conséquence c'est bien partie pour etre de nouveau une salle saison du coté Romains!

Dommage car franchement il y a de la qualité dans se groupe et de la jeunesse, je m'attendais pas a se que Enrique les face joué comme Barcelone mais le début de saison pouvait laissé pensé a mieux...dommage!
-ASSE-

Avatar du membre
fejune
Accroc
Messages : 1628
Enregistré le : 15 nov. 2011, 01:02
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par fejune »

No totti no party, tout est dit. Ciao enrique ;)
Totti ai tifosi della lazio : "Vi ho purgato ancora"
[/b]

Avatar du membre
florencioo
Régulier
Messages : 133
Enregistré le : 11 déc. 2011, 16:57
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par florencioo »

Allez demain soir un gros match, face à la meilleure équipe actuelle du Calcio. Un autre résultat qu'une défaite sera bon à prendre. Je crains qu'on fasse saison blanche et que ça ne prenne pas avec Enrique. Ca ne prendra pas c'est dommage mais le football Italien a ses spécificités.

Par contre je suis le seul à trouver Osvaldo le joueur le plus surcôté du calcio?...
Aux aaaaaaaaaaaarmeeeeeeeees!

Avatar du membre
fejune
Accroc
Messages : 1628
Enregistré le : 15 nov. 2011, 01:02
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par fejune »

florencioo a écrit :Allez demain soir un gros match, face à la meilleure équipe actuelle du Calcio. Un autre résultat qu'une défaite sera bon à prendre. Je crains qu'on fasse saison blanche et que ça ne prenne pas avec Enrique. Ca ne prendra pas c'est dommage mais le football Italien a ses spécificités.

Par contre je suis le seul à trouver Osvaldo le joueur le plus surcôté du calcio?...
On est 2 ;)

Moi j'espère une défaite pour en finir le plus vite possible avec enrique, je suis sur que c'est un bon entraineur, mais pas pour la roma ou un club italien.
Totti ai tifosi della lazio : "Vi ho purgato ancora"
[/b]

Avatar du membre
florencioo
Régulier
Messages : 133
Enregistré le : 11 déc. 2011, 16:57
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par florencioo »

J'aime ce football, ces atmosphères, ce jeu, très loin des stéréotypes idiots...

Depuis que j'ai passé mes vacances cet été au pays en + je suis vraiment amoureux de ce pays :) J'ai surtout visité Rome, la Toscane et beaucoup la Calabre et j'ai fait 5000 bornes en clio sur les routes Italiennes. ca vous marque son homme :D
Aux aaaaaaaaaaaarmeeeeeeeees!

Mike Lespinasse
Accroc
Messages : 4365
Enregistré le : 06 déc. 2011, 20:36
Club supporté: AS-Saint-Etienne
Club supporté: Manchester-City
Sélection supportée: France
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Mike Lespinasse »

Idem j'adore se championnat et sa culture depuis bien longtemps, qui plus est il y a pas mal de club que j'apprécie la bas dont la Roma qui malheureusement respire pas la joie ces temps-si je c'est pas si je souhaite vraiment le départ d'Enrique mais sa me semble obligatoire pour espérer voir du changement dommage car sur le papier le projet de début de saison était prometteur.
-ASSE-

Avatar du membre
florencioo
Régulier
Messages : 133
Enregistré le : 11 déc. 2011, 16:57
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par florencioo »

Aux aaaaaaaaaaaarmeeeeeeeees!

En ligne
Avatar du membre
Strength&Honor
Modérateur
Messages : 96599
Enregistré le : 14 nov. 2011, 14:58
Club supporté: Paris-Saint-Germain
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Strength&Honor »

Luis Enrique, l’échec du projet ?

Ce soir, face à la Juventus, Luis Enrique joue peut-être son dernier match sur le banc de l’AS Roma. Si les dirigeants continuent de lui renouveler leur confiance, pas sûr qu’ils digèrent une troisième défaite consécutive. Retour sur les cinq dates qui ont marqué, négativement, les débuts du coach espagnol à Rome.


25 août, Roma – Slovan Bratislava (1-1)


La saison de Luis Enrique ne commence pas vraiment sous les meilleurs auspices. Les matches amicaux sont désastreux, avec notamment deux raclées contre Valence (3-0) et le PSG (3-0). Le premier match officiel de la saison, c’est contre le Slovan Bratislava, pour le tour préliminaire de l’Europa League. Au match aller, sous-estimant son adversaire, la Roma se fait surprendre, et perd 1-0. Pas grave, pense-t-on à Rome. Les Slovaques seront punis au match retour. Dans un stadio Olimpico des grands soirs, la Roma entame ce deuxième acte par le bon bout, en ouvrant le score dès la 12ème minute par Perrotta. Début d’une démonstration ? Pas vraiment. La Roma attaque, mais rate beaucoup. Le temps passe et, frustrée, la Louve commence à faire n’importe quoi. Il reste un quart d’heure, l’assaut final commence. A ce moment là, Luis Enrique décide de faire entrer le jeune Okaka, en lieu et place de Totti. Le stade entier hue le technicien. Comment faire sortir Totti à un moment si crucial ? La réponse est donnée par le Slovan Bratislava, qui égalise sept minutes plus tard. 1-1. Dans un silence de cathédrale auquel se mêlent quelques sifflets, la Roma est éliminée de la Coupe d’Europe, avant même d’y avoir participé.


22 septembre, Roma – Siena (1-1)

La Serie A commence comme la Coupe d’Europe : par une défaite, cette fois-ci à domicile, face à Cagliari. Une erreur de parcours, sûrement. Lors du deuxième tour, les giallorossi vont chercher le point du nul sur la pelouse de l’Inter. A l’époque, cela a l’air d’être un exploit. Sachant, aujourd’hui, que l’Inter a perdu à domicile contre Trabzonspor, le Napoli, la Juve et l’Udinese, c’est moins glorieux. Bref. Le troisième match, contre Sienne, doit forcément être celui de la première victoire de la saison. Luis Enrique aligne enfin une équipe digne de ce nom, avec un trio offensif Totti-Borriello-Osvaldo. La première période est parfaite, et se conclut sur le score de 1-0, grâce au premier but sous ses nouvelles couleurs d’Osvaldo. Mais encore une fois, la Roma rate des occasions, et à partir de l’heure de jeu, c’est le black-out. Le modeste Sienne devient le patron, enchaîne les occasions, et il faut des miracles de Kjaer et Lobont pour tenir ce petit but d’avance. Mais à deux minutes du terme, la Roma craque. Vitiello score dans le but vide après une frappe sur le poteau de Brienza. Toujours pas de victoire, toujours pas de sourire. Les tifosi prennent, encore, leur mal en patience.


16 octobre, Lazio – Roma (2-1)


Ca y est. La Roma a obtenu ses deux premiers succès de la saison, et se présente au derby avec un moral d’acier. Avec le moral, mais sans Totti, blessé au match précédent. Après seulement cinq minutes, Osvaldo ouvre le score, mettant déjà une option sur une sixième victoire consécutive lors du derby. L’Italo-argentin se laisse même aller, en dégainant un t-shirt « Je vous l’ai mise à l’envers, moi aussi », en référence au t-shirt sorti par Totti en 1999. Mais visiblement, le sortir si tôt dans la rencontre ne va pas porter chance à son club. En seconde période, Kjaer est exclu pour une faute de dernier défenseur. Pénalty. La Lazio égalise. Puis c’est un monologue biancoceleste. Luis Enrique ne sait pas trop quoi faire, fait entrer Burdisso, puis Pizarro à la place du fantôme de Bojan. La Roma défend, plie, plie, plie. Et craque. A la 92ème minute, Klose plante un couteau dans le cœur des giallorossi, pour le 2-1 final. Dans les vestiaires, De Rossi s’en serait pris violemment à Osvaldo, coupable selon lui d’avoir chambré les adversaires beaucoup trop tôt dans la rencontre. Le moral d’acier se transforme en moral dans les chaussettes.


29 octobre, Roma – Milan (2-3)

Pas le temps de digérer le derby, que la Roma perd un nouveau match à la dernière minute, cette fois-ci face au Genoa. Le choc face au Milan AC est donc l’occasion rêvée pour oublier ces deux désillusions. Choix ahurissant : Luis Enrique décide de titulariser le jeune Borini, laissant Borriello, Bojan et Lamela sur le banc. Peu judicieux, face à Thiago Silva et Nesta. Cette rencontre va s’avérer être une véritable démonstration du Milan AC. Selon le propre aveu de son coach, la Roma ne sera « jamais en mesure d’inquiéter son adversaire ». Le score final, 3-2 pour les rossoneri (monstrueux doublé d’Ibrahimovic), est presque trompeur, tant le Champion d’Italie aurait pu s’imposer par trois ou quatre buts d’écart. A ce moment-là, les tifosi comprennent : leur équipe, pourtant construite par le nouveau président DiBenedetto pour lutter pour les premiers rôles, ne remportera pas le Scudetto cette année. Luis Enrique, lui, continue de demander « de la patience ». D’accord. Mais jusqu’à quand ?


4 décembre, Fiorentina – Roma (3-0)

Le mois de novembre apporte son lot de satisfactions et de mauvaises surprises. Première en date : la grave blessure de Burdisso, pilier de la défense, qui sera absent jusqu’à la fin de la saison. A côté de cela, la Roma s’impose contre Novara et Lecce, montrant, enfin, des bribes de ce beau jeu tant réclamé par Luis Enrique. Mais à Udine, la Roma rechute. Une défaite 2-0, et une énorme embrouille dans les vestiaires entre Lamela et Osvaldo, qui se termine par une patate dans la gueule de Lamela. Le club décide, du coup, de suspendre Osvaldo pour mauvaise conduite, pénalisant toute l’équipe. Le match face à la Fiorentina n’en sera que la conséquence logique. La Roma sombre littéralement, reçoit trois cartons rouges (le dernier, reçu par Bojan, ressemble même à une blague tant il est insensé), concède deux pénaltys et perd 3-0. Tout cela pendant que Francesco Totti, revenu de blessure, se coltine la rencontre depuis le banc de touche, sans que Luis Enrique ne lui demande de rentrer. Au retour de Florence, l’équipe est accueillie par les sifflets des supporters, qui demandent clairement au technicien espagnol de « rentrer chez lui ». En retour, lui demande « du temps ». Du temps, encore du temps. Les dirigeants giallorossi lui en donnent encore. Mais ce sera peut-être la dernière fois. Ce soir, contre la Juve, avec une formation décimée par les suspendus et les blessés, Luis Enrique joue peut-être sa dernière chance. Après quoi, le temps qui lui est imparti risque d’être, définitivement, dépassé.

Sofoot
Image

Vainqueur Communio Ligue 1 saison 2014/2015 et 2016/2017
Vainqueur Communio LDC saison 2012/2013, 2013/2014, 2014/2015, 2015/2016, 2016/2017 et 2017/2018
Vainqueur Communio Liga saison 2012/2013, 2013/2014, 2014/2015, 2015/2016, 2016/2017, 2017/2018 et 2018/19
Vainqueur Communio Bundesliga saison 2015/2016, 2017/2018 et 2018/19
Vainqueur Communio Liga NOS saison 2016/2017 et 2017/2018
Champion du monde Communio 2014
Finaliste Coupe du monde Communio 2018

Avatar du membre
florencioo
Régulier
Messages : 133
Enregistré le : 11 déc. 2011, 16:57
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par florencioo »

Bon 1-1 face à la Juve ce soir. Je ne pense pas que ça condamne Luis Enrique et la Roma a réussi à emmerder le leader. C'est plutôt encourageant! même sib on maintenant les encouragements ne suffisent pas.
Aux aaaaaaaaaaaarmeeeeeeeees!

Avatar du membre
Mammouth
Fondateur
Messages : 101438
Enregistré le : 13 nov. 2011, 19:14
Club supporté: Paris-Saint-Germain
Sélection supportée: France
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Mammouth »

Rediff du match sur C+Sport maintenant d'ailleurs.
⭐⭐
Image

Avatar du membre
Drogbou
Historique
Messages : 15273
Enregistré le : 05 déc. 2011, 01:02
Club supporté: Olympique-de-Marseille
Club supporté: Stade-Reims

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Drogbou »

Au fait Menez il a était remplacé par qui ? Un nouveau renfort ou un remplacent de l'an passé ?

Avatar du membre
fejune
Accroc
Messages : 1628
Enregistré le : 15 nov. 2011, 01:02
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par fejune »

Drogbou a écrit :Au fait Menez il a était remplacé par qui ? Un nouveau renfort ou un remplacent de l'an passé ?
Le système de jeu a changé, mais ils ont recruté pjanic, bojan, lamella et osvaldo comme joueurs offensifs.
Totti ai tifosi della lazio : "Vi ho purgato ancora"
[/b]

Avatar du membre
Imperatore_Adri
Régulier
Messages : 380
Enregistré le : 14 déc. 2011, 11:01
Contact :

Re: Associazione Sportiva Roma

Message par Imperatore_Adri »

Le système de jeu a changé, oui et non. On avait débuté en 4-3-3 mais avec les absences et je dirais aussi le manque d'efficacité etc... Enrique a du recomposer et a opté pour le 4-3-1-2 qu'il utilise depuis plusieurs matchs désormais.

Ménez, on peut qu'il a été remplacé par Lamela qui évolue derrière les attaquant normalement, place où Ménez avait l'habitude d'évoluer l'an dernier. Mais bon, ce ne sont pas les mêmes styles de joueur. Puis ceci dit, bon débarras de Ménez, bien content qu'il ait quitté la Roma !

Lundi, on a obtenu un bon point contre la Juve, ce qui est équitable à mon avis. La juve ayant dominé une bonne partie du match et la Roma s'étant procuré quelques occasions franches, notamment un pénalty loupé par Totti :non:

Répondre

Retourner vers « Serie A »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : S.Azzura et 5 invités