Stephen King

Avatar du membre
MasamuneKoji
Accroc
Messages : 4857
Enregistré le : 20 févr. 2012, 09:59
Club supporté: Stade-Lavallois

Re: Stephen King

Message par MasamuneKoji » 15 juin 2014, 19:26

Dernier message de la page précédente :

J'essaye de trouver Marche ou crève. J'avoue que ce n'est pas ma priorité. J'ai lu pas mal d'auteurs de Fantastique et d'horreur et je peux affirmer que Stephen King est loin d'être le maître en la matière. Je ne le critiquerai pas au point de dire qu'il est nul ou mauvais. J'ai eu bien plus de sensation en lisant soit un Lovecraft ou Masterton. En fait, je cherche encore ou vient cette peur que ses lecteurs vantent en lisant du King ?
J'ai bien aimé deux de ses romans : Misery (là chapeau, très bon livre) et le Fléau. Pour ce dernier, j'aime bien les récit post-apo donc, c'est passé nickel. Pourtant, j'ai préféré Terre Brûlée de John Christopher, bien plus réaliste.
Pour finir, je n'aime pas la non objectivité des lecteurs (surtout les fans de Stephen King) qui se jettent sur son dernier livre et adulent leur maître. Il n'y a qu'a voir le nombre de message sur différents forums.
le rêveur a écrit :Sinon je comprends que tu puisses trouver ça lent. Moi perso, j'aime bien parce qu'il développe vraiment ses personnages et arrive à les rendre très attachants.

Theodore Sturgeon, qui écrivait principalement des nouvelles et de courts romans, a réussit parfaitement à rendre ses personnages attachants. J'ai encore en mémoire Horty Bluett le héros de "Cristal qui songe" ou bien celui de "Un peu de ton sang". Il est tout a fait possible de rendre les personnages attachants sur de courts formats.
le rêveur a écrit :Dans Jessie, il pousse ça à un tel point qu'en fait finalement il se passe quasiment rien du tout le livre mais pourtant on s'attache au personnage.
Merci du tuyau. Je suis sûr que celui-là je ne le lirai jamais.
Image

Avatar du membre
le rêveur
Historique
Messages : 11884
Enregistré le : 26 janv. 2012, 01:09

Re: Stephen King

Message par le rêveur » 15 juin 2014, 19:51

Pourtant c'est le summum ce livre de ce point de vue. Tout tourne autour de la psychologie du personnage, de ses peurs profondes et instinctives, de son passé. Il y en a pas beaucoup qui auraient les couilles d'écrire un livre entier qui s'appuie uniquement là dessus et en plus, il faut avouer que c'est plutôt bien fait. C'est vraiment un livre dérangeant qui laisse pas indifférent.
Image

Avatar du membre
le rêveur
Historique
Messages : 11884
Enregistré le : 26 janv. 2012, 01:09

Re: Stephen King

Message par le rêveur » 15 juin 2014, 19:55

MasamuneKoji a écrit : Theodore Sturgeon, qui écrivait principalement des nouvelles et de courts romans, a réussit parfaitement à rendre ses personnages attachants. J'ai encore en mémoire Horty Bluett le héros de "Cristal qui songe" ou bien celui de "Un peu de ton sang". Il est tout a fait possible de rendre les personnages attachants sur de courts formats.
Je sais pas ça. La psychologie d'une personne est tellement complexe, il faut bien creuser pour la rendre crédible. De tous les livres que j'ai lu, les personnages pour les quels j'ai eu le plus d'empathie sont les siens. Le petit Danny de Shining et Jonh Coffey de la ligne verte entre autres me lâcheront jamais.
Image

Avatar du membre
MasamuneKoji
Accroc
Messages : 4857
Enregistré le : 20 févr. 2012, 09:59
Club supporté: Stade-Lavallois

Re: Stephen King

Message par MasamuneKoji » 27 juil. 2014, 09:56

Plus je lis des livres d'horreur, plus je me rend compte que Stephen King est loin d'en être un. Encore une fois, je constate qu'il y a des auteurs bien plus talentueux, mais qui sont moins médiatisé que lui.
Son extrême popularité m'exaspère. Pour preuve, à chaque fois qu'un de ses livres paraît en France, c'est du n'importe quoi. Ils sont des milliers à se jeter dessus et à émettre des critiques totalement abjects et non objectif. L'exemple parfait est son dernier livre où parait-il il ne se passe quasiment rien de chez rien, mais tout le monde le considère comme un chef-d'œuvre :facepalm: . Il suffit de se balader sur certains forums ou pages perso pour s'en rendre compte : http://www.babelio.com/livres/King-Joyl ... /critiques / http://www.senscritique.com/livre/Joyland/398655 / http://marvelll.fr/critique-joyland/ / http://avisdupublic.net/critique/livres ... phen-king/.
Image

Stéphane
Historique
Messages : 12609
Enregistré le : 04 oct. 2013, 19:33
Club supporté: Stade-Rennais
Club supporté: Lourdes
Sélection supportée: France

Re: Stephen King

Message par Stéphane » 27 juil. 2014, 11:00

MasamuneKoji a écrit :Plus je lis des livres d'horreur, plus je me rend compte que Stephen King est loin d'en être un. Encore une fois, je constate qu'il y a des auteurs bien plus talentueux, mais qui sont moins médiatisé que lui.
Son extrême popularité m'exaspère. Pour preuve, à chaque fois qu'un de ses livres paraît en France, c'est du n'importe quoi. Ils sont des milliers à se jeter dessus et à émettre des critiques totalement abjects et non objectif. L'exemple parfait est son dernier livre où parait-il il ne se passe quasiment rien de chez rien, mais tout le monde le considère comme un chef-d'œuvre :facepalm: . Il suffit de se balader sur certains forums ou pages perso pour s'en rendre compte : http://www.babelio.com/livres/King-Joyl ... /critiques / http://www.senscritique.com/livre/Joyland/398655 / http://marvelll.fr/critique-joyland/ / http://avisdupublic.net/critique/livres ... phen-king/.
groupie,s:
NF: fan, admirateur, adoratrice, admiratrice, fanatique, amoureux, inconditionnel
Source:Dictionnaire français.
Image

Avatar du membre
MasamuneKoji
Accroc
Messages : 4857
Enregistré le : 20 févr. 2012, 09:59
Club supporté: Stade-Lavallois

Re: Stephen King

Message par MasamuneKoji » 13 oct. 2014, 08:31

Shining ~ Stephen King
[justifier]Ce qui me fait peur chez Stephen King, ce ne sont pas ses histoires, mais la grosseur de ses livres. Je n'aime pas quand ça tourne en longueur et en juger avec celui-ci, je sens que je vais en trouver.
Qu'est-ce qui poussent les fans à se jeter sur ses livres, les dévorer et à les mettre sur un piédestal ? Mes lectures avec lui ne m'ont guère apporté une réponse logique. Alors qu'avec un Graham Masterton, le courant passe rapidement, avec l'américain je reste souvent sur ma faim, mais mal nourrit fautes à ces longueurs qui lui font défauts. Après tout, ce n'est qu'une question de ressentit.
Bon, Shining est pour moi similaire à Simmetierre dans la mesure où nous avons un couple qui s’installe, non pas à proximité d'un cimetière maudit, mais dans un hôtel. Tous deux sont, soit encore ou plus, dans le corps enseignant.
Danny est un enfant surdoué, voir même adulte avant l'age. Personnellement, je ne me souviens pas ce que je faisais à 5 ans. Je passais plus de temps à jouer avec mes petites voitures qu'à vouloir m’immiscer dans les affaires des grands.
Si on passe les flash-back du passé d'ivrogne du père vu par les deux adultes, les retour sur le passé, l'histoire est plutôt sympa.
J'ai mieux aimé l'écriture de ce roman que ceux que j'ai lu. Je style est moins brute, plus sympa à lire. J'ai bien aimé son humour par moment et les trames fantastiques. Pourtant, à mon avis, l'auteur ne va pas assez loin, là où Graham Masterton ne se donne aucune censure.
Intéressant cet hôtel qui hante les esprits comme si il montrait la véritable personnalité que l'on renferme.
Un livre, qui malgré son nombre de pages, se lit rapidement. Pour ma part, cette semaine fut tellement mouvement que je l'ai lu avec beaucoup de saccades. Ainsi, suis-je passé à côté de son côté huit-clos.
J'ai bien aimé la fin, enfin les cent dernières pages, bien haletantes. Une fin qui m'a fait penser à certains livres de Dean Koontz. Ce dernier à repris certainement les ingrédients de Stephen King car Shining fut parut en 1977.[/justifier]
Image

Avatar du membre
OgOp
Modérateur
Messages : 27098
Enregistré le : 26 nov. 2011, 19:54
Club supporté: FC-Nantes

Re: Stephen King

Message par OgOp » 09 déc. 2014, 20:31

En ce moment, je lis 22/11/63, et il est vraiment prenant et très bon.

Image

22 novembre 1963 : 3 coups de feu à Dallas. Le président Kennedy s’écroule et le monde bascule. Et vous, que feriez-vous si vous pouviez changer le cours de l’Histoire ? 2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d’une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d’un cancer. Une « fissure dans le temps » au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d’empêcher l’assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d’Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d’un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d’une jolie bibliothécaire qui va devenir l’amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu’altérer l’Histoire peut avoir de lourdes conséquences…
.Hardcore will never die, but you will.
⭐⭐

Avatar du membre
NZ
Graphiste
Messages : 20457
Enregistré le : 07 déc. 2011, 14:14
Sélection supportée: France

Re: Stephen King

Message par NZ » 11 févr. 2015, 00:43

Moi faut que je reprenne la lecture de Shining, c'est mal de stopper un livre en plein milieu
Image

Avatar du membre
NZ
Graphiste
Messages : 20457
Enregistré le : 07 déc. 2011, 14:14
Sélection supportée: France

Re: Stephen King

Message par NZ » 05 mars 2016, 17:25

Je poste ça ici parce que rien n'est encore tourné mais "La Tour sombre" va enfin être adapté en film après pas mal de merde sur le projet. Nikolaj Arcel sera sur le projet en tant que réalisateur. Première date prévu en 2017 pour le premier film.

Je sais pas si il y aura 8 films où si les scénaristes vont fusionner quelques trucs. En espérant que les films aient du succès histoire de pas voir qu'un seul morceau de la saga adapté.
Image

Répondre

Retourner vers « Lecture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité